02 - I have a dream... Gabriel Yacoub

 

et s'il montait sur la scène, à Saint Maximin la Sainte Baume, un jour prochain

gabriel-yacoub.jpg

 

 

Gabriel Yacoub est né à Paris, d'un père libanais et d'une mère française originaire du Loiret. Très tôt intéressé par la musique, il commence à y travailler en accompagnant Alan Stivell1 à la guitare, au banjo, au dulcimer et au chant. En 1974 il fonde le groupe Malicorne, qui reprend d'une manière originale, personnelle et actuelle des airs et chansons traditionnels. Avant la dissolution de Malicorne en1982, il entame dès 1978 une carrière solo.

Son répertoire évolue du traditionnel à la composition personnelle, musicalement inspirée par le folk américain et irlandais et la pop anglaise, privilégiant les instruments acoustiques anciens et modernes. Ses textes d'une poésie sensible et raffinée évoquent le temps qui passe, l'amour et la nostalgie, la difficile communication entre les êtres, dans une constante quête de sens et de spiritualité.

C'est en 2004 que sa démarche prend une tournure nouvelle, avec la fondation d'un label indépendant, Le Roseau, axé sur la production de jeunes artistes et la réédition des anciens albums de Malicorne.

Il se produit en concert aussi bien en Europe (BelgiquePays-BasEspagne, etc.) qu'au Canada (notamment au Québec) et aux États-Unis

Sur scène, il peut être seul, s'accompagnant à la guitare, ou bien en trio, actuellement avec Yannick Hardouin (bassepianochant) et Gilles Chabenat (vielle à roue) ou encore accompagné d'un quatuor de cuivres

Il interprète souvent a capella certains chants, principalement ceux issus du répertoire traditionnel

 

lire la suite sur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Yacoub

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :